04/04/2017

ocre rouge à valencia

une fenêtre sur...la femme en ocre ...à toutes les femmes silencieuses...
il y a tant de fenêtres à nettoyer...
une fleur pour le labeur!

9 commentaires:

  1. Ah ja, nun ist das gestrige Rätsel gelöst....Spanien ist bis auf Barcelona ein weißer Fleck auf meiner Europakarte, du wirst ihn bunter machen...
    Bisou
    Astrid

    RépondreSupprimer
  2. Total gluschtig hast du mich gemacht mit deinen Posts von gestern und heute!
    Solltest du immer noch dort sein weiterhin viel Spass und sonst natürlich auch ;-)
    Herzlich Brigitte

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ces couleurs chaudes !

    biseeeeeeeeeeees de Christineeeeeeeeeeeeeee

    RépondreSupprimer
  4. Magnifiques ! En particulier la 2è, très émouvant avec le mot qui l'accompagne! MERCI pour le partage!
    (Dois-je écrire en allemand ? J'aurais du mal !)

    RépondreSupprimer
  5. Keine leichte Aufgabe, aus dieser übergroßen Fülle an Eindrücken die entsprechenden Fotos auszuwählen. Für jeden Geschmack und jede Stimmung ist etwas dabei. Vielen Dank, liebe Reiseleiterin.
    ;-)

    egbert

    RépondreSupprimer
  6. ocre la terre et les façades toujours un bel echantillonnage du titre que tu portes haut et haut
    je t'embrasse tu nous regales

    RépondreSupprimer
  7. C'est bien joli tout ça et j'aime beaucoup la dernière photo.

    RépondreSupprimer
  8. Bien que je ne sois pas une femme silencieuse, ni laborieuse, je prends la fleur...........rouillée !
    Bizzzzzzzz à 4

    RépondreSupprimer
  9. Tout comme moi, rouillée je suis !
    biiises

    RépondreSupprimer